L’achat immobilier en Censi-Bouvard et la réduction fiscale dans le cadre de la location meublée

Acheter un bien immobilier neuf à but locatif apparaît comme un investissement profitable même en temps de crise. Mais il s’avère encore plus intéressant de le louer meublé que de le livrer vide. Les locataires étant particulièrement attirés par ce type de produit. Facilité de mise à disposition, habitation haut de gamme, possibilité d’occupation saisonnière, conditions de location peu contraignantes, autant de raisons qui expliquent pourquoi la location meublée est devenue une tendance très prisée en France.

Du côté du bailleur, c’est aussi un moyen de générer des revenus locatifs tout en profitant d’un allègement fiscal considérable conformément aux principes et fonctionnement de la loi Censi-Bouvard.

Pourquoi opter pour la location meublée ?

Certaines personnes ont de plus en plus tendance à louer leur bien en meublé. Ce choix peut être conditionné par plusieurs facteurs qui sont relatifs aux clauses du bail. On peut entre autres, évoquer la durée de location qui est moins longue comparée à celle de la propriété nue. On peut compter jusqu’à 3 ans pour une location vide si cela est de 1 an pour une location meublée. Dans cet intervalle de temps, le propriétaire loueur peut même choisir de mettre son bien en location durant 9 mois (pour les étudiants), et le proposer en location saisonnière durant les 3 mois restants.

Il va de soi que les facilités de récupérations sont plus évidentes, le taux de disponibilité plus élevé et les irrégularités de paiement moins importantes. Ce type de location profite également au loueur notamment au niveau du prix de location qui peut s’élever à +20% de celui d’une location nue.

La loi Censi-Bouvard en location meublée

La loi Censi-Bouvard fait partie des dispositifs gouvernementaux d’incitation fiscale qui permet d’accorder une exonération d’impôts au profit d’une acquisition de résidences de service neuves ou rénovées. A condition que ces dernières soient classées dans les locations meublées non professionnelles, leurs propriétaires sont en mesure de bénéficier d’une remise d’impôts allant jusqu’à 11% sur la valeur de l’acquisition du bien.

Les spécificités de la loi Censi-Bouvard

La loi Censi-Bouvard ouvre droit à tout contribuable français ayant fait l’objet d’acquisition de résidences neuves ou rénovées à usage locatif, et dans une période allant du 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2016, ladite réduction fiscale affectée au statut LMNP. Le calcul de la remise étant valable que si le prix de revient du bien n’excède pas 300.000 euros. Par ailleurs, le dispositif Censi-Bouvard de 2015 permet de récupérer une partie de la TVA sur le coût de l’investissement.

Les revenus fonciers sont en général soumis au régime BIC. Le plafonnement des revenus détermine si le propriétaire est imposé au barème d’impôt sous le régime BIC réel ou micro BIC. L’avantage fiscal quant à lui est acquis sur une durée de 9ans. Ce délai est reconductible au cas où le montant de la réduction est supérieur à celui du montant à payer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *