Comment estimer la valeur d’un bien immobilier de rapport ?

S’approprier un immeuble tout entier composé de plusieurs appartements ? Nombreux sont les investisseurs qui tâtent le terrain. Et il y a de quoi ? Car l’implication dans un projet d’une telle envergure peut conduire à la perte s’il n’est pas abordé de façon intelligente. La convoitise d’une certaine rentabilité en constitue un facteur de première importance et peut être amenée à finaliser le choix du futur propriétaire.

A priori, cela semble être un grand défi pour l’investisseur, mais c’est un projet qui peut facilement se réaliser. Et autant dire que les avantages sont plus importants. Outre les atouts qu’on peut éventuellement percevoir d’un tel investissement, il est essentiel de souligner l’importance de sa rentabilité locative.

L’immobilier de rapport, qu’est-ce que c’est ?

Si nombreux ont l’habitude de croire que les biens immobiliers de rapport s’adressent de préférence aux gros budgets, on confirme aujourd’hui que cette idée n’a aucun fondement. On peut bien acquérir plusieurs appartements à la fois au même prix que l’achat d’un seul appartement. Et ceci est valable autant pour des logements épars que pour un patrimoine en bloc. L’acquisition de ce dernier ayant la réputation d’être plus aisée au niveau administratif, a aussi tous ses avantages en matière de gestion et de rendement locatif. Pour ce qui est de la gestion, il est possible de la confier à une société mandataire ou à un professionnel de l’immobilier.

Les spécificités d’un bien immobilier de rapport

Comme toute autre forme de placement à destination de l’immobilier locatif, l’investissement dans un bien immobilier de rapport doit être entrepris le plus intelligemment possible. Si l’investisseur aspire à en tirer réellement profit, il doit étudier avec soin la valeur de son bien et les bénéfices qui en découlent à moyen et long terme. De prime abord, le rendement acquis ou à escompter durant toute la période de la mise en location doit être préalablement défini.

Le cas échéant, les stratégies d’une éventuelle revente doivent être étudiées dès le moment de l’achat. Mais force est de rappeler qu’à part le taux de rendement, la rentabilité d’un immeuble de rapport est aussi tributaire d’un certain nombre de critères à savoir l’emplacement, les loyers potentiels et les charges de propriété.

Comment estimer sa valeur ?

Ces différents éléments viennent influencer les performances des revenus locatifs et impacter potentiellement sur sa rentabilité. Dans les règles normales, un investissement rentable doit établir un taux de rendement net identique à celui de l’épargne sans risque. Autrement dit, la rentabilité du bien est atteinte si elle est de +6% (incluant frais et charges) au coût de l’investissement ou +10% de sa rentabilité brute.

Si l’immeuble a été acquis au moyen d’un crédit immobilier, le calcul de la rentabilité doit afficher des points en dessus plus élevés, et plus précisément entre 7 à 8% rentabilité nette. Les revenus perçus doivent généralement couvrir les intérêts d’emprunt, les frais de notaires et toutes les charges liées au fonctionnement. Par ailleurs, un bien ayant une certaine valeur fournit une rentabilité supérieure à celle des biens de son entourage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *